Le retour !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nil [traduction : 12/12]

Aller en bas 
AuteurMessage
Toshi
Kikoo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 544
Age : 28

MessageSujet: Nil [traduction : 12/12]   Sam 10 Jan - 22:45

01 : The End

Théorie, libre, trésor, merde, lève-toi, liberté, augmentation, devant, argent, alien

Vie, mer, tomber amoureux, dieux, vertu, confiance, brume, arrêt, lien, conviction

Théorie, libre, trésor, merde, lève-toi, liberté, augmentation, devant, argent, alien


02 : Nausea & Shudder

Si long...de l'autre côté de la lumière
Si long...jusqu' à la liberté
Si long...avalant la crainte
Si long...voler plus haut que n'importe qui

Arrachant mes ailes pleines de trous, je saute dedans les yeux brûlants
Le PARADIS est probablement couvert de boue, mais si je devait y vivre, j'en ferait un paradis
j'ai déchirer ma carapace et jour après jour j'ai endurer les railleries monotones que j'ai reçues
Je me suis endurcis pour panser mes plaies, ainsi le Réel devant moi est tout


Si long...la noirceur fleurie
Si long...à la liberté innommable
Si long...avalant les craintes
Si long...le temps d'un battement de coeur

LOOP parlant avec moi même LOOP je me hais
LOOP a la fin de ma souffrance, je regarde AUX PORTES DU PARADIS

Les oiseaux qui forment une foule pour aller vers l'ouest comprendront bientot ce qu'est la solitude
voyant que les ailes s'affaiblissent , J'ai dit " Y a-t-il tout ce que je désire ici ?"
Le paysage que chacun voit est une ombre qui continue de tomber jusqu'a la fin des temps
et j'ai hardamment prier pour que la lumière s'en aille

dans la lente profondeur du ciel
cherchant le futur, tremblant dans l'attente d'une situation sans fin, c'est bien d'être ainsi
Laissant derrière moi la [ Liberté inomable ],tout en riant, j'ai dit

ici et maintenant, je baigne dans la lumière
parce que mon futur est incertain, je jure de ne pas détourner les yeux


03 : Bath Room


Pourquoi je n'arrive pas a dormir ? J'ai été intoxiqué par le silence
je suis encore seul dans cette pièce humide
pourquoi je n'arrive pas a dormir ? c'est parce que je t'ai vu
Je vois le sol humide, je frappe ma tête pour être capable de dormir

c'est comme si il n'y avait pas besoin de comprendre ça dans la réalité, Je suis juste insensible
Ma voix s'évade quelques fois, j'oublie même de cligner des yeux, Si fasciné étais-je par ta faute

je voudrais dormir, parce que je suis éffrayé quand je me réveille
Je veux tout oublier. Ce n'est qu'une connerie égoïste n'est-ce pas ?
Je t'appele, Je le note silencieusement
Je saisis ton épaule qui est devenue maigre et j'ai crié pour que tu te réchauffes


c'est comme si il n'y avait pas besoin de comprendre ça dans la réalité mon coeur se noie profondément
je serre mes lèvres pour résister aux larmes. Il n'y a pas besoin de comprendre

Je ne fait plus rien, mon dos, ma voix...
Les raisons pour vomir et ainsi de suite étaient nombreuses
seulement, à mes yeux tu es très seule avec ta tête ainsi posée
Tu était bonne a une chose, te tuer autant que tu te haïssais

jusqu'a l'unique toi qui m'a donner mon nom, ne devrais-je pas être à tes cotés dans cette situation ?
donc, me concernant, tu étais douce du début à la fin , mère

doucement sur le mur blanc, tu a ajouté des gerbes de couleur rouge
je me suis rapproché de ta joue toujours chaude. Tu as l'air de sourire sereinement
de longues coulées de larmes ont séchées sur tes joues, je note que je suis seul désormais
Tes paupières sont fermées, ta chaleur a disparue. Je suis a tes côtés.


04 : Maggots


Un dictateur a un gros nez et vomit, vomit sa salive
Tous ces mots sont sans doute vrais
Un sentiment changeant massacre l'image comme si il avait l'habitude
Les opinions et idées qui sont faites pour me consoler
....
Ça n'aime pas et change toujours. Et ça traîne les idéales souffrances.
Ce mec, ce mec, ce mec sent la peur d'un piège

[Dictature] détruit l'intérieur
[La cervelle d'une truie] détruit l'intérieur
[Foux amoureux hypocrites] détruisent l'intérieur
[Le lâche qui aime] détruit l'intérieur

Enlevez une truie sale
Je ne suis pas une boîte à merde
Sanctionnez cette truie sale
C'est différent !
Vous êtes de gros asticots


05. Namaatatakai ame to zaratsui ta jounetsu


( A mettre )


06. D.L.N


Je le savait depuis le début, donc je n'étais jamais triste
petit a petit, petit a petit, c'est comme si je comptais les nombres

La couleur fanée des plantes s'efface, je ne comprends pas la fin de saison

Les jours quand des empreintes de pas sont tracées sont également ceux où tu cherches des empreintes, je t'appele
je n'espère rien. Pour moi, rien ne changera demain

les plantes tracent un son fané, je sent la fin de saison
c'est le moment ou les fleurs se colorent et sont dans leurs plénitudes. Pour moi
il ne reste rien ici

La lune ferme les rideaux, mais est ce que le soleil m'éclaire ?
je le savait depuis le début, donc je n'étais jamais triste.

Même si les soirées ou je m'éveille n'en finissent pas, même quand aucune étoile ne brille
toutes les lumières colorées de la ville disparaissent
tout les deux, le visage illuminé des gens que je devrait protéger jusqu'au derniers moments des gens que j'aime
parce que je ne connais pas assez mes limites, c'est bien a la fin

La chanson d'un agneau dans la longue nuit noire


07. SHADOW VI II I


Une vague vague cicatrice d'hésitation sur ta main gauche. le rouge s'estompe, s'estompe et devient flou.
II IX II IX II IX superficiel, signification profonde. Vaguement, Vaguement, ton soupir se lie a la cicatrice

sous le plafond ensoleillé, Une main sépare ton EGO
de l'autre côté de ton masque, tu chante : -AskingfoRlifE-
II IV II IV II IV Respiration instable. un vague, vague lendemain se connecte a la cicatrice

A toi : un jour cette douleur s'en ira. sourira-tu quand tout sera guéri ?

lente agonie

tu n'a rien dit a propos de toi
cachant ta faiblesse et vivant avec ta douleur
dans les nuits écrasantes, ou
tu délaisse ton ombre, je te serre dans mes bras

laisse la blanche, blanche corde se balance
bonne nuit. Peut tu être certaine que tu sera capable de dormir cette nuit ?
II IV II IV II IV a la lente vitesse accelerante . avec un insouciant, insouciant esprit, tu ressent la cicatrice

ne jamais retenir sa respiration...
et,cela préservera la joie de demain

ralentissement
Quand un jour cette douleur ne sera plus jamais là
et que ta tristesse sera finie, prend moi avec toi
cependant, tu souhaite toujours vivre pour que le Rouge reste[apparenté au sang, à la douleur]
mais tu es capable de marcher et tu sais ce que tu recherche



08. Baretta


Trempés sous la pluie, les tournesols espèrent qu'il y aura un "après" pour nous deux, donc ils
regardent dans notre direction...une bonté fleurissante et un visage calme. Attendant le jour à venir

quand je regarde un bassin d'eau, tu flottes dessus. encore maintenant, je peux te sentir près de moi
en croisant les bras, ma main qui t'a frappée est toujours aussi douloureuse

tu m'emportes, me montres le silence
Il n'y aura aucun bonheur quand tu verras la lanterne tournante,
parce que le jour où elle cessera de tourner ne sera jamais oublié

J'arrive près de cette voix que j'entend. En la désirant ardemment car je suis si perdu
fondant petit à petit dans les mémoires de ce jour je dois y voir mon esprit

s'il te plaît ne part pas, j'ai prié
comme en ce jour de Mai, quand la pluie s'arretait et disait au revoir
on se recontrera pour la seconde fois, tous trempés et tremblants
ainsi, comme tout n'était qu'un rêve, j'en rirai peut-être

Le sentiments quand nos doigts se touchaient étaient vrais. Je ne peux exprimer mon inquiétude du lendemain
dans des mots.
juste ... s'embrassant mutuellement, mais notre vérité ne disparaîtra pas de mon coeur

C'était juste pour peu de temps, mais chaque jour ressemble à un rêve,
c'était là tes derniers mots avant de mourir

ne m'oublie pas, je prie
comme ce jour de début juin, ou le ciel pouvait être vu après la fin de la pluie
nous jouerons pour la seconde fois sous le soleil du savoir
ainsi, comme tout n'était qu'un rêve, j'en aurai ri, quand ce n'était pas un rêve de courte durée...

"je regarde fixement la barette que tu m'as laissée. Auhourd'hui, je vis"


09. Cassis

Cela a toujours recommencé, ne faisait que m'affliger sans cesse du mal
Même toi tu dois certainement t'en apercevoir, alors que je ne peux pas bouger
Les choses qui portent ta trace, pourquoi sont elles si douloureuses ?
Tout recommence immanquablement, j'étais effrayé à l'idée que je finirai par te perdre
Tu as pris ma main sans rien demander ces jours que je n'ai pu oublier
Et que j'essayais d'effacer par des étreintes

Même si demain tes sentiments s'en vont
Je t'aimerai sans que rien n'ai changé
Même si demain je disparaissais de ton regard
Je t'aimerais sans que rien n'ai changé

Je marcherai sans m'arrêter,
vers l'avenir non promis
Il continue à marcher sans s'arrêter,
Vers l'avenir dans lequel tu es...

Au point d'oublier même le plus pénible
Je pense à toi
Toutes les fois où je compte les nuits où l'on ne se rencontre pas
Je me languis
La tristesse de nos chemins qui ne se croisent pas s'intensifie, s'il te plaît ne pleure pas toute seule
Quoi qui nous sépare, on se fait confiance, soyons ensemble
S'il te plaît je veux rire ainsi
Ne les laisse pas te faire du mal
Je m'efface au fur et à mesure que le temps passe

Je ne veux pas que cette pensée resurgisse
Même si demain tes sentiments s'en vont
Je t'aimerais sans que rien n'ai changé
Même si demain je disparaissais à ta vue
Je t'aimerais sans que rien n'ai changé

S'il te plaît regarde moi
S'il te plaît ne lâche pas ma main

Je marcherai sans m'arrêter,
vers l'avenir non promis

Je continue à marcher sans m'arrêter,
Vers l'avenir dans lequel tu es...


10. SILLY GOD DISCO


Ca sourit avec pouvoir et la moralité de ce qui rend fou
Beaucoup de personnes deviennent des chiens , avec une laisse pour les attacher
Es-tu vraiment heureux ici ?

Je veux prendre goût à la vie même si ça va frapper contre le grand mur de l'au-delà
Je suis déjà mort même si j'ai été sauvé par le Rock.

J'ai juré cette fois là? Je parcourai la vie qui brillera de plus belle.
Il n'y a pas de peur. Il l'a traversé bien qu'il y ait aussi des jours de souffrance.
Maintenant allons-y! Les ailes se développent et vont chercher la liberté et la gloire.
Ce monde qui s'étend jusqu'à cette place t'attend surement.

Dansons. Véritable Cendrillon avec des verres défectueux.

Hey Dieu! Es-tu prêt?!

S'il te plait, chante [BODIES] pour moi.
Je dirai le meilleur ce soir.
Augmentant la distorsion.
S'il te plait, résonne ce soir.
Tu ne peux rien faire pour moi.
S'il te plait lance dans la rue un " Fuck and Roll" plutôt que
La nuit folle le fasse.


11. DISCHARGE

OHHH

Il y a ici un putain de texte
Tellement plein de folie !

Réincarnés, réincarnés, réincarnés, les diaboliques enfants de la mort

Évaluation un, trois nous étions réincarnés Ouais
Il est temps d'être diabolique, c'est à propos de ce texte

Nous sommes des putains de Japonais
Et c'était cela pendant
Et nous allons bien !
Vous êtes prêts ?

OHH

Suivez cette merde !
Ce moment il n'a jamais été
Suivez cette merde !
Le Japonais n'est pas en retard
Suivez cette merde !
Surement tout le monde
Suivez cette merde !
Certes il n'était pas trop tard
Suivez cette merde !
Comme je jure que vous n'oublierez pas
Suivez cette merde !
Je me tiens avec vous en enfer
Suivez cette merde !
Et n'était-ce pas ok ?
Suivez cette merde !
Suivez cette merde !

Je voudrais que vous me laissiez joindre cette simple fête de personnes
S'il vous plaît laissez moi rejoindre ces connards

OHH

C'est ce que je dis
C'est ce que je dis

Elle était une putain de fan de moi

OHH

Suivez cette merde !
Surement il n'a jamais été
Suivez cette merde !
Le Japonais n'est pas perdu
Suivez cette merde !
Les Japonais ne meurent jamais
Suivez cette merde !
Dites-moi juste un mot
Suivez cette merde !
Écoutez mon putain de texte
Suivez cette merde !
Tu es un fils de pute
Suivez cette merde !
Je ne vous le dirai pas un deuxième fois
Suivez cette merde !
Japonais ...


12 . Taion



Température corporelle

Un ciel hivernal et un lampadaire cassé, vent froid
Ombre inconnue, empreinte d'abandon
La liberté était prise

*Un arrangement est impossible
Pourquoi ai-je été choisi ? Quelqu'un devrait répondre...*

Si cela se réveille, un plafond lugubre
Une voix rieuse plonge dans le conduit auditif, il est souillé
Et la violence me viole (me viole X3)

*Un arrangement est impossible
Pourquoi ai-je été choisi ? Quelqu'un devrait répondre...*

S'il vous plaît répondez-moi, c'est un horrible rêve
Combien de fois dois-je crier, me tordre, souffrir ?
S'il vous plaît dites-moi, c'est un horrible rêve
Avec une voix qui se brise, j'ai crié

Il n'y a pas de main qui prépare les cheveux désordonnés
Une voix rieuse plonge dans le circuit auditif, une faible température est mélangée au milieu de l'hiver

*Un arrangement est impossible
Pourquoi ai-je été choisi ? Quelqu'un devrait répondre...*

Je me suis persuadé moi même qui avais une voix mourante et ai commencé à me tordre
Pour ne pas perdre pour la vie
J'ai été noyé dans la nuit lorsque j'ai eu peur et eu une voix mourante
S'il vous plait pardonnez mon souffle de mort

S'il vous plaît répondez-moi, c'est un horrible rêve
Combien de fois dois-je crier, me tordre, souffrir ?
S'il vous plaît dites-moi, c'est un horrible rêve

A la fin, je veux essayer de sourire encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nil [traduction : 12/12]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Consulting et traduction (question sur le télétravail)
» Comex/ notice de livraison / delivery notice / définitions
» l'hiver de Kondratieff, une traduction française
» Revue de Presse de l'or et de l'argent / les indispensables
» silver, un signal de plus, LE signal? / zero livraisons le 2-09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♥ Musiques ♥ :: * Les groupes de P à T :: ¤ The Gazette :: * Lyrics | Tablatures-
Sauter vers: